Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

*hush*
--> the days the music died
"The Cat"

J'ai une guitare qui s'appelle "The Cat" haha je ne m'en étais jamais rendue compte, c'est une vieille machine qu'on m'a re-vendue avec les micros pétés, "change les micros" il m'avait dit le gars, jpeux pas l'appeler "pote" ça me paraît excessif, mais bon suffisamment pour savoir que son père avait un cancer, je crois qu'il m'aimait bien, ou en tout cas il aimait bien ce que je faisais, oui parce que je n'ai pas toujours été un cas social tu sais, c'est pour ça que j'écris ici, où autre? Si tu le savais tu le saurais. Comment on peut me planter comme ça au milieu de la maison qui s'écroule, j'y ai pensé et repensé, trop longtemps certainement, mais c'est un dossier classé kestu crois, c'est juste que je ne pouvais pas ne pas le mentionner. Ici. Avec tout ce que pleure.

"The Cat" ah oui. tu sais en ce moment c'est bla, bla, ça me fait de l'ASMR partout au-dessus du crâne, dès que je l'ouvre, yap yap yap dr.Yap, bah moi quand je suis allée faire soigner mes crocs (j'espère qu'en mémoire de moi vous prononcez toutes les consonnes en trop) (pas que j'aie l'intention de quitter la place, hormis ce blog qui prend la flotte, drown the motherfucker down I guess, oui mais imagine s'il repassait, I thought I'd come by to see him again, etc) hummm où j'en étais?

J'ai pas mal hésité, en fait.

J'hésite encore, j'ai branché le truc, j'en sais trop rien.

Tu penses trop au méta tu cherches à qui tu écris au juste, merde alors vous étiez pourtant là à l'époque, alors ça devrait être tellement simple. Mais j'ai des clichés plein les cils et ma seule guitare à moi "The Cat" j'ai roulé dessus ce matin roulée dans mon lit je ne comprends toujours pas, qu'est ce que je pourrais bien écrire pour noyer le poisson, puisque ça ne t'intéresse plus. Je ne saigne que des doigts quelle blague.

Il me semble que ça attend de mûrir, quand on aura arrêté de pleurer, à la fin de la semaine ou dans deux ans. Deux ans mon cul posé dans l'amphi dans une parfaite maison hors de prix. Toutes les couches de 'courant de la conscience' comme des chemins de pensée parallèles, ne se croisent jamais, scélosés, chacun dans son hémisphère, jamais ne se croisent.

Je me dis ok à quoi bon. On croit parler à des gens mais qu'est ce qu'ils peuvent bien voir depuis leur coin de rue de réverbère. Ils veulent juste venir voir si tu parles d'eux. Tu as envie de leur parler puis tu te souviens.

Alors du coup, tu ne parles de rien.

Autant écrire pour personne dans un vieux blog.

C'est pas le propos c'est le support qui pêche.
Et revoilà le méta. J'avais envie de vous dire vous vous rappelez ce qui m'est arrivé, c'est pour ça que j'avais envie de dire deux trois mots. Pas plus, promis.

Je suis triste, c'est tout.

Alors j'ai ressorti la guitare aux micros pétés en théorie la seule qui ne soit ni donnée ni empruntée. Des fois je voudrais prendre des raccourcis dans le passé, reprendre les choses là où je les avais laissées.

Mais je ne suis pas sûre que ce soit possible.

(Encore moins sûre que ça ne le soit pas. suspense)

C'est quoi déjà le slogan détourné? ce-n'est-qu'un-combat-continuons-le-début!

truc pas de sens pff

bref c'est pas encore aujourd'hui que je trouverai par quel bout. Commencer une longue tirade devant un boulevard vide nocturne. Des fois c'est bien aussi, hurler sans que personne ne puisse entendre.






("The Cat" haha)
(je l'avais achetée en francs, imagine that)
Ecrit par mawi, le Lundi 22 Mai 2017, 21:34 dans la rubrique "dont".
Repondre a cet article